Le Projet Carte Jeune

Les villes d’Ambès, Ambarès et Lagrave, Bouliac, Le Bouscat, Gradignan, Artigues près Bordeaux, Talence, Saint Médard en Jalles, Saint Aubin de Médoc, Le Taillan Médoc, Saint Louis de Montferrand et Bordeaux, souhaitent proposer ensemble une Carte jeune accessible à tous leurs résidents de moins de 26 ans.
Cette initiative collective a été motivée par un constat : Celui de reconnaitre que la jeunesse est mobile, elle étudie dans une ville, habite dans une autre et sort dans une 3e. La notion donc de territoire au sens stricte d’une collectivité territoriale devait évoluer pour répondre à cette réalité.

De fait, 12 communes volontaires de Bordeaux Métropole se sont portés volontaires pour expérimenter cette carte jeune partagée pendant une durée de 30 mois. 

Les valeurs du projet

Valable de 0 à 25 ans pour son volet culture, la carte accompagne le spectateur ou le visiteur, dès l’enfance, dans une démarche active de dialogue. Elle met en œuvre les conditions nécessaires pour que l’enfant lui-même s’érige en prescripteur et incite ses proches (famille, amis...) à venir à la rencontre de l’offre culturelle qui fait la richesse du territoire. Valable de 16 à 25 ans pour son volet sportif, la Carte rend également accessibles des évènements et équipements sportifs ou de loisirs grâce à une politique tarifaire avantageuse.

Démocratisation et équité

Le dispositif commun s’intègre dans la notion d’ouverture. L’offre qui est proposée se veut la plus large et la plus intégratrice. Elle promeut tous types de cultures, d’activités sportives et de loisirs dès lors qu’elle ne s’inscrit pas dans une logique commerciale. Elle est conçue par ailleurs dans une volonté de démocratisation de la culture et vers tous les publics.

Informer qualitativement

La Carte répond à une volonté d’informer le public de façon qualitative sur l’actualité culturelle, sportive et de loisirs. Au travers de ses outils et de ses réseaux, les jeunes ont accès aux offres et avantages dont ils peuvent bénéficier. Elle valorise ainsi sur ses supports l’engagement des partenaires qui œuvrent pour la jeunesse.

Mobilité des publics

Favoriser la mobilité des jeunes sur le territoire est un aspect important du dispositif. Cela passe notamment par la valorisation d’événements qui se déroulent en dehors de la ville centre, mais également par la mention systématique dans les supports de communication, des moyens d’accès et des transports.
Outre ces caractéristiques, le dispositif commun garantit la non-discrimination fondée notamment sur la couleur, le sexe, l’âge, la langue, la religion, la conviction, l’ascendance, l’origine nationale ou ethnique, l’origine ou la condition sociale, la naissance ou toute autre situation à partir de laquelle la personne compose son identité culturelle ;

La Carte jeune en chiffres

  • 100 000 Euros de budget (partagé entre 12 communes)
  • 420 000 Habitants dont 55% concernés
  • 137 000 Jeunes porteurs potentiels
  • 12 Communes participantes
  • 95 Partenaires
  • 6000 Cartes par an
  • 25 000 Porteurs actuels
  • 40 000 Objectif à 30 mois